Les Films Précédents

The Stadium

The Stadium

L'automne

L'automne

Babylon

Babylon

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR

Né en 1982, Ala Eddine Slim est le co-fondateur de la société Exit Productions. Ayant effectué plusieurs stages et participé à différents ateliers, Ala Eddine Slim a à son actif plusieurs courts-métrages dont « L’automne », réalisé en 2007 et consideré comme le film source pour son long-métrage « The Last of Us », « Une nuit parmi les autres », film réalisé au cours de sa résidence à la Fémis d’été en 2008 et « The stadium », film réalisé en 2010. Ces premiers court-métrages démontrent d’une manière claire les inspirations et les thèmes dont Ala Eddine traitera dans ses futurs films. Les court-métrages de Ala Eddine ont été sélectionnés dans plusieurs festivals et diffusés dans plusieurs lieux d’art dans le monde ( compétition labo au festival de Clermont-Ferrand en 2008, programmation au centre d’art de Tabakalera, etc. ) En pleine révolution de décembre 2010, Ala Eddine est l’un des rares cinéastes à faire oeuvre de fiction à partir des événements en cours. Il se lance dans un projet unique d’une série de 4 vidéos qu’il écrit, filme et monte quotidiennement, dans lesquelles il se met lui-même en scène et qu’il diffuse sur Internet le jour même. « Journal d’un homme important », diffusé au Centre Pompidou et édité en DVD par le label parisien Lowave aura une suite quelques mois plus tard avec « Journal d’une femme importante ».

Le film « Babylon » marque un tournant dans la carrière de Ala Eddine. Ce film, co-réliasé avec Youssef Chebbi et Ismaël en 2012 et tourné à la frontière tuniso-libyenne, est un portrait libre du camp des réfugiés de Choucha installé au sud de la Tunisie. « Babylon » est un film atypique dans la cinématographie tunisienne ; film sans personnage principal mais plutôt sur la naissance et la disparition d’un camp temporaire, film sans sous-titres, film abordant la frontière de la fiction et du documentaire, film co-réalisé à trois, avec une équipe technique et des moyens financiers très limités, film posant le regard ailleurs (loin des mouvements et manifestations sociales que connaissaient la Tunisie en 2011), etc. « Babylon » a décroché le grand prix de la compétition internationale du FID Maseille en 2012, plusieurs autres prix dans d’autres festivals, programmé dans plus de 60 festivals dans le monde, programmé dans plusieurs lieux d’art et ayant connu une sortie nationale avec la création d’un ciné-concert dédié au film par le musicien tunisien Zied Meddeb Hamrouni.

En tant que producteur mais aussi chef monteur, Ala Eddine a participé à plus d’une douzaine d’autres films réalisés par des cinéastes tunisiens émergents dont par exemple : « Hecho en casa » long-métrage documentaire de Belhassen Handous, « Précipice » court-métrage de fiction de Nadia Touijer, « Silence » moyen-métrage documentaire de Karim Souaki, « Ayan kan » court-métrage de fiction de Ridha Tlili, etc. En mars 2015, Ala Eddine Slim a terminé le tournage de son premier long-métrage de fiction « The Last of Us ». Encore un projet singulier et atypique qui a réuni 4 sociétés de production qui ont autofinancé la pré-production et le tournage de l’oeuvre. Cinéaste majeur de la nouvelle génération de réalisateurs en Tunisie, Ala Eddine Slim a développé depuis son premier film un univers unique dans la cinématographie de son pays où les thématiques de la marginalité, de l’errance, de la mutation et des territoires sont exprimées dans un point de vue et une forme cinématographique singuliers et novateurs.